Les minéraux pour vous aider à vous sentir mieux

minéraux

Les minéraux sont définis dans la liste de la CIBJO et de la classification minérale de Dana et Strunz. En effet, les minéraux sont des corps chimiques minéraux ou organiques constitués naturellement ou par artifice. Ceux-ci sont caractérisés par ses composants chimiques propres, par une structure cristalline ou d’une structure amorphe ou à courte distance. Ce ne sont pas toutes les pierres qui sont favorables à la Santé et Bien-être. Il faut donc bien le choisir pour bien s’y investir et bien s’y guérir…

Zoom sur les différents types de minéraux favorables au Bien-être

Les minéraux favorables au bien être sont, ici, repartis suivant la classification dans la liste de CIBJO et celle de Dana et Strunz.

La première classification minérale regroupe 3 éléments bien distincts, notamment les minéraux précieux, les minéraux semi-précieux et les minéraux naturels. Sur ce, les minéraux précieux intègrent le diamant, l’émeraude, le rubis et le saphir. En revanche, les minéraux semi-précieux incluent l’agate, l’ambre, l’améthyste, l’amétrine, l’ammolite, l’aventurine, l’azurite, le béryl, le bronzite, la calcédoine, la calcite, la chrysocolle, la chrysoprase, la citrine, la cornaline, le cristal, la cyanite, le dioptase, la fluorite, la fluorine, le fuschite, la galène, le grenat, la jaspe sanguine, le howlite, l’iolite, l’iris, le jade, le jaspe, le kunzite, le labradorite, le lapis lazulli, le larimar, le larme d’apache, le malachite, le moldavite, l’obsidienne, l’œil, l’onyx, l’opale, la pierre de lune, la pierre de soleil, la prehnite, la pyrite, la pyromorphite, le quartz, la serpentine, la soldalite, le shungite, le stibine, la turquoise, la tanzanite, la tourmaline, la vanadinite, la wulfenite, le zircon… Les minéraux naturels regroupent les minéraux magmatiques, les minéraux métamorphiques et les minéraux sédimentaires et les minéraux volcaniques. Parmi eux sont l’ardoise, le basalte, le calcaire, le cipolin, la craie, le granite, le gneiss le grès, le marbre, le micaschiste, l’organogène, le quartzite, le schiste, la tourmaline noire, le tuffeau, le travertin, etc.

La seconde classification minérale se subdivise en 10 composants essentiels tels que la classe native, la classe des sulfures, la classe des oxyde et hydroxyde, la classe des halogénures, la classe des carbonate et nitrate, la classe des borates, la classe des sulfates, la classe des phosphates, la classe des silicates, la classe des minéraux organiques. La classe native comporte l’antimoine, l’argent, l’arsenic, le bismuth, le carbone, le carbure, le cuivre, le nitrure, l’or, la platine, le phosphure, le siliciure, le soufre. La classe des sulfures comprend le soufre, le sélénium, le tellure, l’arsenic, l’antimoine, la galène, la pyrite, la zinkenite, la tennantite ou les sulfosels en général. La classe des oxydes et hydroxydes forme les oxydes simples (hématite et minerai de fer), les oxydes multiples (comme le spinelle) et les hydroxydes proprement dits. La classe des halogénures insère la fluorine et l’halite. La classe des carbonates et nitrates englobe les carbonates et les nitrates. La classe des sulfates détermine le chromate, le molybdate, le sulfate et le tungstate. La classe des phosphates regroupent l’arséniate, le phosphate et le vanadate. Et la classe des silicates groupe le cyclosilicate, l’inosilicate, le nesosilicate, le sorosilicate, le phyllosilicate et le tectosilicate.

A qui faire appel pour mieux les choisir

Du point de vue professionnel, la meilleure boutique de vente de minéraux à vertus sanitaires propose un large espace de vente, différents types minéraux ayant chacun leur propre fiche de produit bien détaillée. Elle doit être disponible de suite, disponible en permanence et demeurer toujours à l’écoute des besoins de leur client sur des questions de choix ou d’entretien ou tout simplement pour faciliter la demande de devis. Elle doit également être soucieuse de la qualité esthétique et sanitaire de ses produits mis en vente. Enfin, il faut toujours privilégier les rumeurs, les recommandations et suggestions véhiculés par les proches ou experts en la matière pour vous servir de comparatif de meilleure boutique de vente (physique ou en ligne) de minéraux commercialisés dans de meilleur rapport qualité prix…

Les différentes techniques thérapeutiques réalisables à travers lesdits minéraux

Les différents types de minéraux en question agissent suivant différentes méthodes thérapeutiques propres au service de la santé et du bien-être.

Comme la chromothérapie est une pseudoscience et une technique de soin basée sur l’effet curatif des lumières colorées. A l’instar, les minéraux de couleur rouge jouent rôle fortifiant et stimulant. Ensuite, l’effet magnétique, de certaines pierres dotées d’éléments ferromagnétiques, soulage certaines maladies grâce au niveau du champ coercitif qu’elles représentent par rapport au champ magnétique de la terre. Puis, l’oligothérapie est une technique de soin basée sur les minéraux et les oligo-éléments (chrome, cobalt, cuivre, étain, fluor, manganèse, molybdène, sélénium, silicium, vanadium, zinc, etc.) qui contribue dans la formation d’enzymes et ce, en s’appuyant sur l’environnement naturel du patient. Aussi, la lithothérapie traite différents maux et maladies via les cristaux (comme l’aigue-marine, l’améthyste, la citrine, le cristal de roche, le rubis, la turquoise…) mis en contact ou à proximité du corps humain et sont dotés d’effet vibratoire singulière. Toutefois, le patient doit se conformer à certains rituels pour s’apprêter à ses fonctions cristallothérapiques-énergétiques-vibratoires desdits minéraux. En outre, la chrysothérapie, un traitement thérapeutique a base de l’or métallique, permet de limiter les inflammations, ralentir les maladies polyarthrite rhumatoïde… Par ailleurs, certains d’entre eux peuvent servir dans le cadre de la chimiothérapie pour traiter les cancers (leucémie, cancer de vessie, cancer de testicule, etc.)…

Les différentes vertus desdits minéraux

Vous allez découvrir ici les différentes vertus apportées par les minéraux dans notre organisme.

En premier lieu, la catégorie minérale précieuse, semi-précieuse et naturelle revêt différents apports sur la santé (physique et psychologique) et bien-être. Généralement, ils peuvent traiter la grippe ou les maux de tête ou l’autisme ou l’hypertension ou la sexualité ou l’infection virale, de soulager le sommeil ou certaines douleurs ou le système respiratoire ou la perte de cheveux ou la tension artérielle, etc. Comme les minéraux précieux influent grandement sur l’anémie ou l’anxiété ou la confiance en soi ou le développement personnel ou l’équilibre ou le sommeil ou les maux de têtes… Les minéraux semi-précieux sont dotés de propriété naturelle résistante et rayonnante. Ils peuvent élargir le champ de communication, servir de calmant, désenvoûter certains milieux, générer la prospérité et la richesse, servir en tant qu’amulette ou de talisman… Et les pierres naturelles, mis a part leur fonction décorative ou esthétique ou d’appareillage ou pour la construction de bien mobilier ou immobilier, jouent un rôle curatives et préventives tant sur le plan physique que sur le plan psychique. Sur le plan physique, ils contribuent au bon fonctionnement de la circulation sanguine, du cœur, des dents, de l’émonctoire, de l’estomac, de la fatigue, du foie, de la grossesse, de l’hormone, des intestins, de la mémoire, des ossements, des poumons, de la rétention d’eau, du sommeil, de la surdité, du système immunitaire, du système lymphatique, de la voie urinaire, des yeux, etc. Sur le plan spirituel, ils jouent un rôle protecteur et préventif. Notamment, sa capacité de rétablir l’amour, d’apaiser l’angoisse, de booster la clairvoyance ou la relaxation ou la concentration ou la réflexion ou l’imagination ou le discernement ou le courage ou le dynamisme, de débloquer l’inconscient, de se protéger contre les fréquences négatives, de servir de moyen d’ancrage, de générer la joie de vivre, etc.

En second lieu, les vertus obtenues par les classes minérales établies suivant la norme de Dama et Strunz sont également importantes. L’or, par exemple, est très prisé dans le domaine médical pour soigner les maux dentaires, traiter les affections rhumatologiques grâce la chrysothérapie ou servir d’élixir. Le cuivre, avec sa propriété antibactérienne, joue un rôle curatif ou préventif. Autrefois, il a été utilisé pour soigner le mal de gorge, l’hygiène, les éruptions cutanées… La platine peut traiter différentes formes de cancer (cancer de testicule, cancer de la vessie, leucémie, etc.), souvent effectuée dans le cadre de la chimiothérapie. Le bismuth commercialisé peut servir de pansement gastrique, traiter l’UGD, la diarrhée, la constipation, la colite, l’entérite, calmer les problèmes digestifs ou les blessures ou les infections cutanées ou voire la syphilis… L’antimoine soigne les intoxications alimentaires ou la fièvre noire et est doté d’effet vomitif….

Conseil pour choisir les minéraux vous aidant à vous sentir mieux

Chaque pierre est, de nature ou après transformation, différente suivant sa propriété chimique ou sa forme ou sa taille ou sa couleur ou sa vertu…

Sur ce, le client ou patient doit définir au préalable la nature de ses maladies avant les choisir parmi les modèles disponibles et commercialisables, conformément à la liste exhaustive prévue par la CIBJO et celle de Dana et Strunz. Ensuite, il faut savoir distinguer le différents types de minéraux ou du moins avoir au préalable la liste exhaustive de tous les minéraux qui pouvant vous aider à se sentir mieux. Ceci étant, afin d’éviter le risque d’arnaque ou de duperie. Il faut également comprendre les différentes propriétés physiques et chimiques de chaque minéral. Puis, il faut observer le processus de débitage en carrière et maîtriser certain vocabulaire technique pour pouvoir dissocier les vrais du faux. Aussi, il faut prévoir la facilité d’entretien, la facilité d’utilisation. De plus, le client doit bien privilégier les rumeurs véhiculées par les proches ou connaisseurs en pierres pour s’assurer d’avoir investi dans ceux à meilleur rapport qualité-prix. Techniquement, il faut consulter depuis les fiches produits ses composants (chimiques, pétrographiques, physiques), ses masses volumiques, sa résistance (à l’usure, à la flexion, à la compression, au gel, etc.), ses porosités, la technique d’extraction, la technique de taillerie. En outre, le choix peut également être basé sur l’intuition (simple ou esthétique), sur son signe astrologique, la destination s’il s’agit d’un cadeau…

Où se procurer du CBD à Paris ?
Hygiène professionnelle pour les entreprises : contacter une société experte en ligne