Quand porter des bas de contention ?

bas de contention

Les bas de compression, également appelés bas de contention, sont des dispositifs médicaux qui compriment les membres inférieurs pour favoriser la circulation veineuse. Quand faut-il les utiliser ? Comment et à quelle fréquence les porter ?

Comment fonctionnent les bas de contention ?

Le bas de contention est un bas très élastiques qui resserre les jambes pour améliorer la circulation du sang vers le cœur et éviter la stagnation sanguine dans vos membres inférieurs. Il y en a différents types : collants, bas et chaussettes. Toutefois, en médecine, les bandages de compression sont principalement utilisés pour traiter des affections veineuses plus graves. Il y a 4 types de bas, ordonnées selon la pression exercée :

  • Type I, compression légère pour les cas légers et le port occasionnel.
  • Type II, pour les œdèmes ou les varices.
  • Type III, pour les cas plus graves
  • Type IV, pour soigner temporairement des pathologies veineuses sévères.

Ils sont actuellement constitués dans des substances fins, opaques ou transparents, en maille, en lin, en coton, en bambou. En résumé, ça n’a rien à voir avec les gros collants que nos grands-mères portaient. Visitez le site masante-moncorps.fr pour plus d’infos sur le sujet.

Quand porter les bas de contention ?

De nombreuses conditions et problèmes de santé différents peuvent justifier l’utilisation de bas de compression. Vous pouvez les utiliser occasionnellement si vous avez des douleurs ou des lourdeurs dans les jambes suite à de longs trajets. Ils sont également prescrits aux personnes qui restent debout plusieurs heures par jour. Ils sont plus souvent recommandés pour le problème veineux et les varices afin de prévenir les ulcères et la thrombose veineuse. L’insuffisance veineuse peut avoir de graves conséquences sur votre santé. Voilà pourquoi les bas de contention sont recommandé si :

  • Œdème chronique
  • Varices
  • Inflammation des tissus du pied
  • Ulcères cicatrisés ou ouverts
  • Après une sclérothérapie
  • Thrombose ou phlébite
  • Hypodermite veineuse

Les bas de compression sont souvent recommandés pendant la grossesse. Ils constituent un moyen efficace de prévenir les varices et autres problèmes veineux. Les femmes âgées sont plus exposées au risque de développer ces pathologies. Certaines conditions sont considérées comme des contre-indications absolues au port de bas de compression. Il s’agit notamment de l’artérite de membre inférieur, de la microangiopathie diabétique et de la maladie douloureuse des veines bleues. Certains individus pratiquant l’auto traitement se demandent pourquoi leurs problèmes veineux ne disparaissent pas après avoir porté des bas de contention pendant plusieurs semaines. Beaucoup ne sont pas conscients des précautions à prendre lors de l’utilisation de la solution. Par exemple, vous ne pouvez pas le porter la nuit pendant votre sommeil. Les bas de contention sont mises le matin en position du coucher et enlevées avant d’aller se coucher. Il n’est pas recommandé d’appliquer de pommade sur les pieds. Les bas de compression ne doivent pas être portés si vous êtes allergique au latex, si vous avez des infections cutanées, des plaies non cicatrisées ou encore des phlébites.

 

Comment porter correctement les bas de contention ?

Dans les cas bénins ou pour prévenir les problèmes veineux, les bas de compression peuvent être portés temporairement dans le cas de douleurs pendant le voyage ou le long moment en position statique. Cependant, si l’insuffisance veineuse est avérée, vous devez les portés quotidiennement. Pendant la nuit, gardez les membres en extension pour éviter de surcharger les extrémités inférieures et ne portez pas de bas. Après une intervention chirurgicale ou pendant la grossesse, ils ne peuvent être portés pendant une longue période que si la circulation sanguine est gravement perturbée. Il est conseillé d’enfiler les bas dès le lever pour éviter le gonflement des jambes. La peau doit être absolument sèche. Hydratez-vous le soir seulement après avoir enlevé vos chaussettes. Placez la chaussette sur le talon, tirez le bas vers le haut et roulez le tissu jusqu’au-dessus du pied. Lissez avec vos mains. La chaussette doit être confortable sur le pied et ne pas se froisser. L’assurance maladie couvre jusqu’à huit paires de chaussettes, bas et collants par an avec un taux de remboursement de 60 %. Selon la MCF, les bas de contention sont remboursés de 140 % à 200 % de la limite de remboursement.

Comment entretenir les bas de compression ?

Pour maintenir l’efficacité des bas de contention, il est important de les entretenir correctement. Pour les garder en bon état le plus longtemps possible, vous pouvez suivre quelques étapes simples. On vous recommande de laver vos chaussures tous les jours. Le lavage permet de restaurer l’élasticité et l’efficacité de la maille. La plupart des chaussettes peuvent être lavées en machine – il suffit de choisir un programme d’une minute et de les laver à basse température (30-40°C). Choisissez une lessive adaptée aux tissus délicats et évitez d’utiliser des adoucissants ou des détachants, qui peuvent endommager les tissus. Choisissez une vitesse d’essorage faible et laissez les chaussettes dans le filet de lavage.

Bien choisir son matériel de diagnostic médical
Pourquoi des compléments alimentaires bio ?