À quoi sert une salle propre

salle propre

Une salle propre est un environnement ultra protégé contre toute forme de souillure. Elle est particulièrement utilisée dans les domaines de la production industrielle et de la médecine. Elle joue un rôle déterminant dans la fabrication, le traitement ou la manipulation de certains produits.

Découvrez ici plus d’informations à propos des particularités d’une salle propre, de son rôle et des divers domaines dans lesquels son utilisation est nécessaire.

Salle propre : Les généralités

Définition

La salle propre désigne une pièce dans laquelle les particules ou les germes en suspension dans l’air ont un très faible niveau de concentration. C’est un environnement ultra propre où tout risque de contamination est maitrisé et évité.

Pour cela, des conditions strictes de température, de pression et d’éclairage y sont observées. En clair, la pièce propre fournit les conditions idéales pour la réalisation d’opérations nécessitant des normes sanitaires et environnementales rigoureuses.

Afin d’en maintenir le niveau hygiénique, des mesures strictes sont prises. Elles vont du port de vêtements à usage unique à l’utilisation de matériels spécifiques. Ce type de salle est utilisé dans les domaines tels que :

·         La médecine ;

·         L’agroalimentaire ;

·         Le secteur informatique ;

·         L’aérospatial ;

·         La biologie ;

·         La biotechnologie ;

·         La nanotechnologie ;

·         Le secteur des cosmétiques.

Aussi, pour ne pas la compromettre, la salle propre, dont Conformat fait partie des références en matière de conception, est isolée par des barrières et est découpé en diverses zones ayant chacune une fonction spécifique.

Par ailleurs, selon le domaine d’utilisation et le pays, les salles propres obéissent à certaines normes particulières.

L’utilité

La fabrication ou la conservation de certains produits requiert un milieu débarrassé de toute impureté, de toute particule nuisible, ainsi que de toute pollution due à la qualité de l’air qui y est véhiculé.

Une salle propre sert donc à prévenir toute forme de pollution et à maintenir l’enceinte dans un état d’ultra propreté et de stérilité. Ces pièces servent également à la manutention de produits chimiques ou bactériologiques pouvant nuire à l’environnement ou à la santé humaine.

Quels sont les différents types de salles propres qui existent ?

On distingue deux types de salles se différenciant par leurs spécificités et les usages auxquels ces salles sont destinées.

·         Les salles en suppression : elles sont employées dans le secteur pharmaceutique notamment. Elles ont la capacité d’empêcher les diverses bactéries et sources de contamination d’affecter le milieu de production ;

·         Les salles en dépression : Elles ont la capacité de contenir les agents infectieux comme les virus et les bactéries susceptibles de contaminer le milieu extérieur. L’air contaminé de la salle est filtré grâce à un filtre à air à haute efficacité ou via un autre à très faible pénétration.

Les entrées et sorties de la pièce sont conditionnées par le passage par un SAS ayant pour mission de nettoyer le corps des techniciens. Le corps humain génère en effet de nombreux agents contaminants. Pour cette raison, le port de certains types de combinaisons de protection est requis.

Davantage de détails au sujet des types de salles propres sont disponibles sur cette page.

Y a-t-il une différence avec la salle blanche ?

Il n’existe de différence entre les salles propres et les salles blanches que de norme. Autrement dit, les deux concepts désignent la même chose.

Le concept de salle propre est apparu avec la norme NF EN ISO 14644-1 et désigne une salle dont le niveau d’empoussièrement est au-dessus de 4 millions de particules par m3. Plus de détails sont disponibles ici.

La salle propre est d’une grande utilité lors de la fabrication de produits nécessitant des conditions de conception et de stockage spécifiques.

Achat de pansements : profiter d’un large choix en ligne
Les compléments alimentaires sont-ils vraiment utiles en hiver ?